Bart De Wever souffle le chaud et le froid

Lalibre.be – Actu
reporters
La situation est assez paradoxale. De tous côtés, on confirme que l´ambiance à la table des négociations est bonne. Il y a un profond respect mutuel entre francophones et Flamands. Et l´on peut même dire, en se fiant aux impressions des uns et des autres, qu´une réelle empathie est en train de naître entre les négociateurs. Les négociations se poursuivent ce mardiContacts divers avant la plénièreL’optimisme ne règne guèreReprise des travauxL’EditoPolitic Twist, le blog décalé sur la politiqueForum: Qu’est-ce qu’être belge aujourd’hui?

Lire la nouvelle au complet